Tout savoir sur les travaux en copropriété

Les travaux de copropriété sont indispensables pour restaurer le bâtiment ou l’améliorer. Il est clair que lorsqu’une copropriété est en faillite, c’est une perte pour tous les copropriétaires. Quels sont les travaux à faire et les attitudes à adopter pour éviter ce type de désagrément ?

Le processus de réalisation

Avant d’entamer des travaux de copropriété dans les parties communes ou sur tous les équipements, les copropriétaires doivent tenir une assemblée générale pour trouver un consensus. Ils doivent donner leur accord et définir les modalités de paiement des coûts. Le conseil syndical est en charge de trouver et de superviser l’entreprise qui va réaliser ces travaux.
Travaux Facade De Coproprietes

Les catégories de travaux de copropriété

Les travaux privatifs

Chaque copropriétaire peut effectuer des aménagements à l’intérieur de sa partie privative et à ses propres frais, sauf si ces travaux modifient des parties communes ou impactent sur l’extérieur du logement.

En revanche, lorsqu’il veut entreprendre des travaux dans des parties communes, il doit les énumérer à l’ordre du jour de l’assemblée générale qui donnera son accord ou son désaccord par un vote.

Les travaux d’intérêt collectif

C’est l’assemblée générale qui décide de la réalisation des travaux qui concernent les parties communes ou les équipements communs.

Cependant, le syndic peut décider d’effectuer certains travaux d’entretien qui sont prévus dans le budget prévisionnel et les travaux urgents, indispensables à la conservation du bâtiment. Avant tout, l’assemblée générale doit donner son approbation.

Les travaux de copropriété obligatoires

Des textes législatifs imposent certains travaux aux copropriétaires, entre autres, le désamiantage, la restauration de l’ascenseur, la pose de systèmes de chauffage et de compteurs de calories, la restauration des canalisations en plomb et la suppression de l’accessibilité au plomb.